fbpx
Home / Nouvelles / Les bienfaits du Bêta-Glucane

Les bienfaits du Bêta-Glucane

Les produits JuventeDC contiennent le Bêta-Glucane d’avoine de haute pureté, extrait naturellement selon un procédé breveté par Ceapro Inc. Bien que les Bêta Glucanes puissent être extraits de différentes sources, ils possèdent des fonctionnalités différentes en raison de leurs structures, poids moléculaire et propriétés physico-chimiques, telles la solubilité et la viscosité dans divers milieux.

Le Bêta-Glucane provenant de l’avoine est le seul qui soit hydrosoluble, stable et visqueux. Il produit naturellement des films minces qui ont la capacité de piéger les composés de faible poids moléculaire, y compris des huiles essentielles et des agents bioactifs. Il pénètre profondément dans la peau pour y exercer ses effets bénéfiques.

 

Avantages du β-Glucane

Le Bêta-Glucane a une longue histoire en tant que stimulant du système immunitaire, antioxydant et anti-inflammatoire. Certains de ses avantages bien connus sont : anti-âge, hydratant naturel, guérison rapide des écorchures, des ulcères et des incisions chirurgicales. La peau est plus complexe que ce que nous voyons. Lorsqu’ils sont appliqués par voie topique, les Bêta-Glucanes pénètrent profondément jusqu’au derme de la peau pour y stimuler la synthèse du collagène et ainsi prévenir la formation de rides.

Il n’y a pas de solution miracle en santé naturelle pour améliorer l’apparence de la peau, sa santé et sa condition générale, et cela fait partie de la beauté de la santé holistique. Nous ne nous attendons pas à une amélioration de la peau avec des approches singulières; une amélioration s’obtient par l’éducation à la santé de la peau ainsi que par l’application quotidienne de produits de soins appropriés.

La clé pour créer une peau saine et éclatante est de choisir le bon produit et l’ingrédient actif naturel le plus efficace et le plus sûr.

 

Quels types de peau bénéficient du β-Glucane d’avoine?

En vieillissant, notre peau perd graduellement  son volume et  son élasticité; les petites rides et ridules commençant à apparaître sur le front. Ces changements peuvent être inversés et nous pouvons retrouver une apparence jeune et atténuer les signes du vieillissement en utilisant le Bêta-Glucane d’avoine. Il pénètre profondément dans les tissus cutanés, se frayant un chemin jusqu’aux couches profondes où les rides se forment, stimule la synthèse du collagène et aide ainsi à prévenir les signes du vieillissement et à augmenter l’élasticité, voire la fermeté de la peau.

– Si vous avez la peau sèche, les produits contenant du Bêta-Glucane d’avoine peuvent grandement améliorer son niveau d’hydratation. Ils forment naturellement un mince film protecteur à la surface de la peau. Ce film permet de retenir l’humidité dans la peau. Il est également très efficace pour apaiser et réduire les cicatrices et la rugosité de la peau.

– La peau qui est prédisposée à l’acné peut aussi bénéficier du Bêta-Glucane d’avoine dû à son activité au niveau des macrophages. Cette stimulation aide à soutenir la guérison des boutons en améliorant l’immunité de la peau.

– La peau exposée au soleil peut progressivement perdre de son humidité et de ses huiles essentielles, ce qui la rend sèche, squameuse et prématurément ridée, même chez les personnes plus jeunes. Les problèmes cutanés fréquents, souvent déclenchés par l’exposition au soleil, pourraient être évités par l’application quotidienne de produits à base de Bêta-Glucane d’avoine, lesquels offriront une protection contre les coups de soleil et les rougeurs dues aux rayons UV.

 

Jacqueline Eskander Ebrahim

Directrice, Développement de produit & Affaires réglementaires, Ph.D.

 


Ref 1: “Anti-Wrinkle Therapy: Significant New Findings in the Non-Invasive Cosmetic Treatment of Skin Wrinkles with Beta-Glucan”; IFSCC 2005 (8)

Ref 2: “Oats nutrition and technology”; Wiley Blackwell, 1st Edition 2014, p 311-318

Ref 3: “Oat Beta-Glucan Promotes Post laser Healing”; Skin & Allergy news 2001 (32) p 43

Ref 4: “Effectiveness of beta-glucan collagen for treatment of partial thickness burns in children”; J Pediatr Surg 2001 (36), P 113-8

  • Categories

  • Recent Posts

  • Archives